17 juin 2022

ÉNIÈME ATTAQUE CONTRE LES ARRÊTÉS CHOUCAS : À QUAND LA FIN DE CET ACHARNEMENT PITOYABLE ENVERS L’AGRICULTURE ?

 

Le Tribunal administratif de Rennes vient de donner raison, ce mardi aux associations One Voice et Crow Life en suspendant les arrêtés préfectoraux visant la régulation de l’espèce protégée Choucas des Tours dans les départements du Finistère, du Morbihan et des Côtes d’Armor. Ces associations qui poussent comme des champignons, n’ont d’autre passe -temps favoris que de venir déposer recours sur recours devant nos juridictions. Au nom de quoi ? De pseudos croyances en Sainte Mère Nature ! Armé de soi-disant 500 ans de littératures et plus de 10 000 articles, ces associations arrivent à endoctriner juges et bureaucrates parisiens et à faire aboutir à des décisions inadmissibles et méprisables dénuées de tout bon sens ! Pourtant, la triste réalité c’est que tous les jours, des hectares de cultures sont ravagés par cette espèce. Mais qui faut-il protéger enfin ?? Des oiseaux dont le caractère invasif et nuisible n’est plus à démontrer ? Ou nos paysans qui chaque jour nous nourrissent en qualité et quantité ?

Retrouve ICI le communiqué suite au boycott en CDPENAF 29 d’hier des élus représentants la FDSEA, JA, la Chambre d’agriculture, la Fédération des Chasseurs 29, le Syndicat des forestiers 29 et la Fédération départementale des Coopératives Agricoles.

Retrouve ICI le communiqué de la FRSEA Bretagne et de JA Bretagne.